Qu’est-ce que les relations lexicales dans la sémantique pour le SEO ?

Le plus grand moteur de recherche au monde Google, est officiellement basé sur la recherche sémantique et le champ lexicale des mots-clés. Ce qui signifie qu’il connecte les visiteurs aux réponses. Ainsi, qu’aux pages qui contiennent le sens qu’ils recherchent, pas seulement les lettres et les mots qu’ils ont tapés dans cette petite boîte.

Lorsque quelqu’un entre une requête de recherche dans Google, il y a une intention de l’utilisateur derrière cette recherche. Par exemple, s’ils utilisent le mot «Pizza», cela pourrait signifier qu’ils recherchaient de bonnes recettes de pizza, recherchaient une pizzeria locale pour manger, recherchaient une livraison de pizza ou un certain nombre de choses différentes.

Ainsi, pour que Google renvoie les meilleurs résultats possibles pour le chercheur, ils examinent d’autres mots-clés liés à la sémantique et ses relations lexicales de la recherche dans les requêtes et sur les sites Web, pour déterminer qui devrait bien se classer dans les résultats. Moz.com a rassemblé une très belle illustration qui décrit cela avec un exemple différent :

Un excellent référencement se concentre sur plus que quelques phrases

Afin d’être efficace avec l’optimisation des moteurs de recherche, vous ne pouvez plus vous concentrer uniquement sur un mot clé ou une phrase. Comme le montre le diagramme ci-dessus, si un mot clé de base pour lequel vous souhaitez bien vous classer est « Palais de l’Elysée », vous devez utiliser ce terme avec d’autres termes sémantiquement liés au champ lexicale tels que :

  • Président
  • Paris
  • Gouvernement
  • France

la sémantique lexicale en SEO

Mais, vous ne pouvez pas vous arrêter là, vous devez également couvrir d’autres mots-clés secondaires de la sémantique lexicale, par exemple :

  • Visite 
  • Histoire
  • Emmanuel
  • Macron
  • Première dame
  • Rue du Faubourg
  • Saint-Honoré

Etc.

sémantique lexicale en SEO

 

Ces phrases aussi sont liées au sujet et peuvent être utilisées pour améliorer la sémantique de rédaction. 

Pourquoi la sémantique lexicale est-elle importante ?

En un mot, les moteurs de recherche ont besoin de contexte pour comprendre correctement une requête et récupérer des résultats pertinents. Les contextes sont construits à l’aide de mots, d’expressions et d’autres combinaisons de mots et de liens tels qu’ils apparaissent dans des ensembles de connaissances tels que des encyclopédies et de grands corpus de texte : C’est la sémantique lexicale.

Le référencement sémantique est une technique de marketing qui améliore le trafic d’un site Web en fournissant des métadonnées significatives et un contenu sémantiquement pertinent qui peut répondre sans ambiguïté à une intention de recherche spécifique.

C’est également un moyen de créer des clusters de contenu qui sont groupés sémantiquement en sujets plutôt qu’en mots-clés. Dans un célèbre brevet Google sur les vecteurs de contexte, un exemple avec le mot «cheval» est fourni. Même mot mais avec des significations différentes selon les contextes : un «cheval» est un animal pour un équestre, un outil de travail pour un menuisier et un équipement sportif pour un gymnaste.

Dans le SEO sémantique, tout comme le fait Wikipédia, le contenu est catalogué et organisé autour de chaque contexte de manière à ce que les machines puissent comprendre et valoriser son unicité.

Qu’est-ce que la rédaction sémantique SEO?

L’écriture sémantique SEO est une technique de marketing de contenu à classer sur les moteurs de recherche sémantique. Dans la rédaction de SEO traditionnelle, un éditeur cible un mot-clé spécifique. Dans la sémantique SEO, un éditeur cible un champ lexicale. Il commence par un ensemble plus large de sujets, plutôt que de mots-clés, et ajustera le contenu pour inclure des termes et des phrases sémantiquement pertinents qui peuvent aider un lecteur à comprendre un sujet comme il le ferait lors de la lecture de contenu sur un Wiki.

Du point de vue de la rédaction de contenu, une façon pratique de commencer est de préparer un vocabulaire des termes et des questions qui entourent votre sujet cible. C’est ainsi que vous pouvez commencer à réfléchir de manière stratégique au contenu que vous allez écrire.

Quels sont les avantages du SEO sémantique ?

Ceux qui profitent des technologies sémantiques pour construire une stratégie de référencement sémantique bénéficient de résultats stupéfiants.

En d’autres termes, beaucoup pensent encore aux technologies sémantiques appartenant au futur, alors qu’en réalité de nombreux acteurs de l’espace marketing numérique en profitent déjà. Keyword tool en est le parfait exemple, c’est l’un des outils indispensables pour améliorer la qualité de votre contenue en vue d’optimiser votre référencement.

Les phases de développement de la sémantique lexicale

Février 2009, Long Beach, Californie, Sir Tim Berners-Lee, le père fondateur du Web, est sur une scène TED demandant l’aide du public. En fait, il envisage la formation d’un nouveau réseau, construit sur le réseau passé. Un Web sémantique basé sur des données liées ouvertes. Maintenant, le Web sémantique est là et ses technologies sont à la disposition des spécialistes du marketing numérique pour rendre leur stratégie de référencement plus efficace. Comment y sommes-nous arrivés ?

Le premier site web

En août 1991, le premier site Web a été mis en ligne. Aujourd’hui, il y’en plus d’un milliard de sites Web.

En moins d’une décennie, le nombre de sites Web a explosé. Il comprenait des millions de pages. Sir Tim Berners-Lee a compris qu’il pouvait relier des pages Web à ce que nous connaissons tous aujourd’hui sous le nom d’hypertexte.

Cependant, la navigation sur le Web était encore limitée car vous pouviez simplement passer d’une page à l’autre via des liens : l’effort nécessaire pour trouver ce que vous recherchiez était énorme.

C’est pourquoi beaucoup se sont aventurés à trouver un moyen de rechercher dans ces pages pour trouver un contenu spécifique aux requêtes.

Comment Google classait les pages web ?

Sur cette prémisse, à la fin des années 90, des moteurs de recherche, comme Google, ont germé. En fait, le PageRank était la base de Google, un algorithme qui pouvait classer les pages sur le Web en fonction de la popularité de chaque page.

Plus un site Web recevait de backlinks de qualité, plus il pouvait se classer plus haut dans le SERP.

Les backlinks sont toujours la colonne vertébrale du Web.

Humanisation des moteurs de recherche

  • En 2012, le futuriste Ray Kurzweil est arrivé chez Google, avec une mission : faire comprendre le langage humain aux moteurs de recherche. À partir de cette quête.
  • 2013, Google a mis à jour son algorithme, avec Hummingbird et plus tard en 2015, l’IA est devenue un facteur majeur pour la recherche RankBrain.

C’était une révolution. En fait, même si Google examine plus de 200 facteurs pour évaluer le classement d’une page, il utilise également l’intelligence artificielle pour classer ces pages.

En d’autres termes, Google regarde de plus en plus l’intention derrière une requête utilisateur basée sur le contexte plutôt que sur des mots-clés.

Par exemple, si je tape dans le champ de recherche «frites», je cherche peut-être quelque chose à manger ou juste l’histoire derrière le nom. Bien sûr, si je fais cette recherche à 8 heures du matin, j’ai probablement l’intention d’en savoir plus sur les faits historiques.

Si je fais la même recherche à 20 heures, je cherche peut-être quelque chose à manger pour le dîner. Mais comment le moteur de recherche sait-il quel est le contexte ? Il lit le langage humain, grâce au traitement du langage naturel (PNL).

Testez vos compétences en SEO et optimisez vos choix

Lire aussi

(25)